Bwoom•Kuba

Masque royal Bwoom, Kuba, République Démocratique du Congo Cauris, perles, fente, raphia, coques de fruit fendues, métal. 

Certificat de provenance. Collection Vincent Charles S.J., Directeur du centre culturel Boboto à Kinshasa, RDC. Reçu en héritage de son père Charles qui fut le Gouverneur de la Banque du Congo Belge en 1941.  

Peut-être monté sur socle sur simple demande. 

Pour la petite histoire:
L’un des masques principaux de la typologie des masques royaux chez les Kuba est le masque Bwoom.
Généralement très décoré de perles, de cauris, de plumes, de peau de léopard comme la plupart des masques Kuba, celui-ci représenterait le frère du roi devenu fou pour avoir tué son neveu.
Il porte souvent un bandeau sur les yeux, signe de sa folie ????
Certains y voient le masque d'un pygmée apportant le panier de la connaissance aux Kuba.
Le masque se distingue aussi par un très gros nez car c’est au niveau des narines que le danseur peut voir.
Ce dernier exécute une chorégraphie très codifiée.
De manière générale, un masque n’est jamais seul. Il est toujours l’élément d’un costume qui, dans ce cas, était très richement paré.

Pour en savoir plus: 

Les Kuba, Kété (ou Bakété) établis au sud du royaume de Kuba en République Démocratique du Congo. Les Kuba sont le groupe le plus prolifique du Kasaï occidental. L'art Kuba s'est principalement développé autour de la personne royale. Cette culture prestigieuse, rendue célèbre par ses masques, ses statuettes royales et ses "velours du Kasaï" est aussi riche de magnifiques costumes de cérémonie. La production de masques qui trouvent leur identité lors des rites de passage est un des éléments les plus remarquables de l'art Kuba. Hélas, hormis les masques royaux un peu documentés, notamment dans l'excellent livre de Joseph Cornet "Art Royal Kuba", nous n'avons pas trouvé d'autres sources pour les masques secondaires. Tout comme les gros masques royaux, ceux-ci sont très élaborés et servent d'objets de pouvoir, et de monnaie d'échange entre les groupes.

On a répertorié chez les Kuba, une confédération de dix-neuf groupes dominés par les Bushong, plus de vingt variétés de masques incarnant les esprits. Les trois masques les plus significatifs, mwaash amboy, bwoom, et ngaady a mwaash, sont la propriété de la famille royale. Lors de leur prestation groupée à l’occasion de cérémonies publiques, de fêtes initiatiques de garçons ou de divers autres rituels en l’honneur du roi sacré (nyim), ils évoquent le mythe originel des Bushong mais aussi divers épisodes de l’histoire de ce peuple. Ngaady a mwaash représente la soeur et la femme de Woot, le grand ancêtre des Bushong qui, lui, sera personnifié par mwaash amboy, tandis que bwoom lui donnera la réplique.


Le coup de ♡ d'Aurore 


 

Informations.

Dimension 
Info  Kuba, kasaï 
Provenance collection Privée
Condition Excellent état 
Prix €5.200

logo_foot

Expertises & estimations. Patrimoine mobilier
et objets d’art.

UNIQUEMENT SUR RDV 


5, rue de Chestret
4000 Liège — Belgique

Mobile +32 471.87.73.05
Mail aurore@chertret5.be
Instagram @auroremorisse_officiel